Le Togo a le devoir de protéger les ambassades

13/03/2015
Le Togo a le devoir de protéger les ambassades

Aucun rassemblement autorisé à proximité des ambassades

Le mini-rassemblement (23 personnes !) organisé hier devant le siège de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a été rapidement dispersé et tout simplement interdit vendredi.

Les Organisations de défense des droits de l'homme (ODDH) et plusieurs partis politiques entendaient manifester pour exiger l’arrêt du processus électoral.

Les autorités ont justifié cette décision par le fait que le lieu choisi se trouve à quelques dizaines de mètres de l’ambassade américaine, un site hautement sécurisé en raison des risques d’attentats.

Impossible donc d’autoriser un sit-in dans un périmètre sensible.

‘Quand on envisage d’organiser un sit-in à côté d’une représentation diplomatique que le Togo a la responsabilité de protéger, cela ne peut pas être autorisé’, a expliqué Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.