Le Togo au XXe anniversaire de la Cour constitutionnelle du Gabon

11/10/2012
Le Togo au XXe anniversaire de la Cour constitutionnelle du Gabon

La Cour Constitutionnelle du Gabon a organisé une importante cérémonie présidée par le chef de l’Etat, Ali Bongo, à l‘ occasion de son 20 e anniversaire 

Sa présidente, Marie-Madeleine Mborantsuo, a fait  le bilan des activités menées depuis sa création en 1991, soit six à sept mois après la conférence nationale de mars-avril 1990.

Pour elle, la Cour constitutionnelle a «non seulement accompagné le Gabon, notre pays, dans le chemin très difficile de la réinstauration du multipartisme. Elle a également assuré son rôle d’arbitre durant ces 20 ans». En  parlant d’arbitrage, la présidente de la Cour constitutionnelle précise que cette structure est «devenue incontournable au fil des ans, au point d’être l’arbitre lors des contentieux électoraux opposant les acteurs politiques de la Majorité et de l’opposition».  «pendant 20 ans, elle a veillé à ce que l’équilibre des pouvoirs publics soit de mise d’autant plus qu’avant sa création, voire avant le retour d’ailleurs du multipartisme, il y avait la primauté d’une institution ou d’un pouvoir sur les autres pouvoirs».

«Dans le domaine du fonctionnement régulier des institutions de la République, la Cour constitutionnelle a eu à gérer non seulement certaines transitions au niveau supérieur à la présidence de la République, mais également dans certaines assemblées au niveau du parlement, des conseils départementaux et municipaux», 

Le Togo était représenté à Libreville par le Président Aboudou Assouma, président de la Cour constitutionnelle et Charles Debbasch, conseiller spécial du Président de la République  et ancien professeur de la présidente Marie Madeleine Mborantsuo  Celle-ci a soutenu sa thèse de doctorat en droit sous la présidence du doyen Debbasch.

En photo : le président Ali Bongo et Marie-Madeleine Mborantsuo

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.