Le Togo au rapport

14/03/2011
 Le Togo au rapport

Deux délégations togolaises, l’une conduite par la ministre des Droits de l'homme, Rita Doris De Souza, et l’autre par André Kangni Afanou, directeur du Collectif des Associations contre l’impunité au Togo (CACIT), sont à New York pour présenter leur rapport devant la 101e session du Comité des droits de l’homme des Nations Unies.
Le «Pacte international relatif aux droits civils et politiques» invite les 160 pays signataires à remettre, chaque année, un rapport sur la situation des droits de l’Homme et des libertés. Le Togo s’est déjà livré trois fois à l’exercice, même si la démarche demeure facultative.
Au plan national, le rapport réalisé par le gouvernement mentionne les efforts de réconciliation nationale, de rétablissement de la sécurité, du retour volontaire des togolais qui ont quitté le pays suite aux troubles sociopolitiques, ainsi que l’instauration d’un dialogue permanent initié par le chef de l’Etat.
Au plan institutionnel, le documenta note, entre autres, l’adoption des textes organiques et la mise en place effectives des institutions de défense, de protection et de surveillance de l’Etat de droit, l’introduction dans la législation nationale des normes internationales énoncées dans les divers instruments relatifs aux droits de l’homme.

En outre, le 4e rapport dresse l’inventaire des mesures législatives, réglementaires et administratives prises par le Togo afin de donner effet aux droits et libertés.
Du côté de la société civile, qui a réalisé sa propre enquête avec le concours du Centre pour les Droits Civils et Politiques (Centre CCPR), les critiques ne manquent pas : discrimination faites aux femmes, traitement des détenus, rapatriement des réfugiés ghanéens ayant fui lors des violences entre tribus dans la région de la Volta, liberté de religion, etc…

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.

Match amical finalement confirmé

Sport

Après avoir démenti il y a quelques jours une rencontre amicale contre le Togo, la Fédération de football du Nigeria a finalement confirmé ce rendez-vous.