Le Togo cherche le bon régime

10/11/2011
Le Togo cherche le bon régime

Au 7e round de discussion, les participants au Cadre de dialogue et de concertation (CPDC) ne sont toujours pas parvenus à se mettre d’accord sur le régime idéal pour le Togo, présidentiel ou semi-présidentiel.

En attendant de trouver un éventuel consensus, ils sont donc passés au thème suivant, la nomination et les prérogatives du Premier ministre.

Prochaine réunion, dans une semaine, ce qui laisse le temps pour mûrir la question et dégager une position commune.

Voici le communiqué publié par le CPDC à l’issue des discussions de jeudi

Le Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation (CPDC) a tenu ce jour, jeudi 10 novembre 2011 à la Primature, sa 7ème réunion ordinaire.

Au cours de cette séance, les  membres du CPDC ont conclu les discussions sur le choix du régime politique. 

Une large tendance s’est prononcée pour le régime présidentiel et l’autre pour le régime semi-présidentiel.

Poursuivant  les travaux, les membres se sont d’abord penchés sur la nomination et les prérogatives du Premier Ministre ; sur le sujet, le CPDC a estimé qu’il a déjà fait  l’objet de discussions  lors des débats sur le régime politique auquel il est attaché.

Enfin, les membres du CPDC ont entamé les réflexions sur les conditions d’éligibilité du Président de la République.

Les discussions très enrichissantes qui vont se poursuivre, se sont déroulées dans une atmosphère sereine.

La prochaine séance se tiendra le jeudi 17 novembre 2011.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.