Le Togo fin prêt pour l’EPU

03/10/2011
Le Togo fin prêt pour l’EPU

Le rapport national sur la situation des droits de l’Homme au Togo (Examen périodique universel, EPU) sera présenté le 6 octobre prochain à Genève lors du Conseil des droits de l’homme.

Il avait été adopté en mars 2011 par le gouvernement, les organisations de la société civile et le Haut Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) après quelques aménagements pour rendre le texte pertinent.
 

Tous les acteurs associés à son élaboration sont unanimes pour reconnaître que le Togo a réalisé des avancées notables dans le renforcement des droits de l’homme. 

Outre la signature de conventions internationales, le pays a mis en place des institutions permettant de garantir les libertés fondamentales.
 

Mais des efforts restent à faire. Le gouvernement entend intégrer systématiquement la dimension des droits de l’homme dans les projets de lutte contre la pauvreté, en faire une discipline dans les programmes éducatifs et inculquer ces notions aux forces de l’ordre et de sécurité.

L’EPU est un processus unique en son genre. Il consiste à passer en revue, tous les quatre ans, les réalisations de l’ensemble des 192 Etats membres de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme. 

Il s’agit d’un processus mené par les Etats, sous les auspices du Conseil des droits de l’homme. Il fournit à chaque Etat l’opportunité de présenter les mesures qu’il a pris pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire et remplir ses obligations en la matière. Mécanisme central du Conseil des droits de l’homme, l’EPU est conçu pour assurer une égalité de traitement à chaque pays.

Informations complémentaires

ONU EPU.pdf 1,00 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné.