Le Togo lui aussi à la recherche d’un PAP consensuel

05/03/2013
Le Togo lui aussi à la recherche d’un PAP consensuel

Obtenir un consensus national autour du Programme d’actions prioritaires (PAP), tel est l’objectif de Mawussi Djossou Sémodji (photo), le ministre de la Planification.

Le PAP, est l’un des piliers de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) qui couvre la période 2013-2017.

Mardi, M. Démodji a participé a une réunion qui regroupe, pendant deux jours, des membres du gouvernement, des représentants de l’administration publique, les organisations de la société civile et du secteur privé, les partenaires techniques et financiers et les acteurs régionaux du développement. Tous ceux impliqués dans les projets de développement doivent définir les déclinaisons du SCAPE.

« Il est important de fournir au gouvernement les lignes force d’un PAP consensuel dont la mise en œuvre permettra de réaliser de façon efficiente les objectifs fixés dans la stratégie de croissance », a déclaré le ministre ajoutant qu’il était convaincu « que la mise en œuvre des actions contenues dans le PAP permettra de répondre aux préoccupations profondes des populations, et d’inscrire résolument le Togo sur la voie de l’émergence économique et sociale ».

Le Programme d’actions prioritaires un instrument de financement et de mobilisation de ressources. Il précise le coût des différents projets, avec la part financée par l’Etat. Ce qui permet ensuite d’identifier les besoins en financement complémentaires à rechercher à rechercher auprès des bailleurs.

Les priorités sont dégagées de façon consensuelle dans le secteur en tenant compte de certains critères relatifs entre autres à la contribution à l’accélération de la croissance, à la réduction des inégalités et à la création d’emplois,  etc.

Dans sa version provisoire, le coût du PAP (réparti en 19 programmes), est estimé sur la période 2013-2017 à 4066,7 milliards de Fcfa.

Pour l’heure, seulement 42% de ce montant a été trouvé. L’appel aux bonnes volontés internationales pourront se matérialiser lors d’une table ronde qu’organisera le gouvernement dans les mois qui viennent ; les partenaires au développement sont évidemment les bienvenus.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.