Le Togo lui aussi à la recherche d’un PAP consensuel

05/03/2013
Le Togo lui aussi à la recherche d’un PAP consensuel

Obtenir un consensus national autour du Programme d’actions prioritaires (PAP), tel est l’objectif de Mawussi Djossou Sémodji (photo), le ministre de la Planification.

Le PAP, est l’un des piliers de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) qui couvre la période 2013-2017.

Mardi, M. Démodji a participé a une réunion qui regroupe, pendant deux jours, des membres du gouvernement, des représentants de l’administration publique, les organisations de la société civile et du secteur privé, les partenaires techniques et financiers et les acteurs régionaux du développement. Tous ceux impliqués dans les projets de développement doivent définir les déclinaisons du SCAPE.

« Il est important de fournir au gouvernement les lignes force d’un PAP consensuel dont la mise en œuvre permettra de réaliser de façon efficiente les objectifs fixés dans la stratégie de croissance », a déclaré le ministre ajoutant qu’il était convaincu « que la mise en œuvre des actions contenues dans le PAP permettra de répondre aux préoccupations profondes des populations, et d’inscrire résolument le Togo sur la voie de l’émergence économique et sociale ».

Le Programme d’actions prioritaires un instrument de financement et de mobilisation de ressources. Il précise le coût des différents projets, avec la part financée par l’Etat. Ce qui permet ensuite d’identifier les besoins en financement complémentaires à rechercher à rechercher auprès des bailleurs.

Les priorités sont dégagées de façon consensuelle dans le secteur en tenant compte de certains critères relatifs entre autres à la contribution à l’accélération de la croissance, à la réduction des inégalités et à la création d’emplois,  etc.

Dans sa version provisoire, le coût du PAP (réparti en 19 programmes), est estimé sur la période 2013-2017 à 4066,7 milliards de Fcfa.

Pour l’heure, seulement 42% de ce montant a été trouvé. L’appel aux bonnes volontés internationales pourront se matérialiser lors d’une table ronde qu’organisera le gouvernement dans les mois qui viennent ; les partenaires au développement sont évidemment les bienvenus.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.