Le Togo paré pour l’interception

30/04/2014
Le Togo paré pour l’interception

Jean-Michel Monnier

Le président Faure Gnassingbé a réceptionné vendredi le premier exemplaire des deux patrouilleurs de type RPB33 commandés aux chantiers français Raidco Marine.

Une décision qui répond à la volonté des autorités togolaises de lutter contre la piraterie, le terrorisme et le trafic de drogue. Le Togo, comme ses voisins du Golfe de Guinée, est confronté à ces problèmes.

Le RPB 33 (33 mètres de long, vitesse maxi 22 à 25 nœuds) est conçu comme un patrouilleur d’un nouveau genre offrant des capacités innovantes et particulièrement adaptées aux missions de sauvegarde maritime.

La Marine française en a acheté une vingtaine, ainsi que le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Pour Jean-Michel Monnier, le PDG de Raidco, les vedettes ont montré leurs capacités opérationnelles et répondent parfaitement aux besoins sécuritaires du Togo.

Republicoftogo.com : Quand sera livrée la seconde unité ?

Jean-Michel Monnier : J’ai personnellement accueilli le président Faure Gnassingbé en novembre dernier à Lorient pour lui présenter les deux patrouilleurs en phase de construction. Il était normal de me rendre à Lomé pour la livraison de la première unité, l’Agou et de rendre ainsi hommage à l’équipage togolais qui a effectué une longue traversée entre la Bretagne et le Togo.

Le patrouilleur, ‘l’Oti’ sera achevé en juillet. Il y aura ensuite les tests en mer avant de rejoindre son port d’attache.

Le RPB33 de la Marine togolaise

Je tiens à souligner la qualité des relations qui nous lie avec la Marine nationale togolaise.

Republicoftogo.com :  Quels sont ses caractéristiques de ces 2 vedettes ?

Jean-Michel Monnier : Ils sont destinés à assurer la protection des côtes togolaises contre les actes de piraterie et contre tous les autres trafics . Le RPB33 peut embarquer 17 membres d’équipage. Ce sont des bateaux très rapides équipés d’un canon de 20mm et de deux mitrailleuses de 17mm à l’arrière ce qui permet de procéder aux interceptions.

Ce patrouilleur est issu d’une série de 24 que nous avons conçu pour la Marine française. Le Sénégal en est également doté et la Côte d’Ivoire en a commandé 3 unités.

Le RPB33 a montré ses capacités opérationnelles a parfaitement rempli sa mission.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.