Le Togo part en guerre contre la pauvreté

10/07/2009
Le Togo part en guerre contre la pauvreté

Le Forum national  des acteurs de développement qui se tient à Kara (environ 420 km au nord de Lomé), s'est poursuivi jeudi avec une série des communications. Les 500 délégués présents se sont notamment penchés sur la "Problématique du développement à la base au Togo : Etat des lieux en matière d'initiatives de développement à la base", "Les défis de la pauvreté en Afrique. Quelles solutions pour les communautés  à la base ?",  "Pour une meilleure harmonisation et coordination de l'aide  au développement à la base : expérience des Partenaires Techniques et Financiers" ou encore "Présentation des Piliers du Document de la stratégie de Réduction de la Pauvreté /version complète".

Victoire Tomégah-Dogbé, la ministre en charge du Développement à la base a personnellement pris part aux débats.Ces assises s'achèveront vendredi par une cérémonie qui devrait être présidée par le chef de l'Etat Faure Gnassingbé.

Le forum a pour objectif de définir la politique à suivre matière de développement à la base et d'examiner les modalités pratiques de mise en Œuvre permettant de sortir les populations les plus démunies de leur état de pauvreté.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.