Le bon casting de Faure

09/05/2010
Le bon casting de Faure

A la tête d’une association - Convergences Citoyennes - qui a travaillé dur pour assurer la victoire du président Faure Gnassingbé, Clément Awesso estime que le chef de l’Etat doit s’entourer de collaborateurs compétents à l’esprit d’initiative. Indispensable, souligne-t-il, pour poursuivre et amplifier les réformes dont le Togo a besoin.
Republicoftogo.com: Faure Gnassingbé vient tout juste de prendre ses fonctions. Quels sont ses priorités et ses grands défis ?
Clément Awesso : Les Togolais fondent beaucoup d’espoir dans le projet de société de Faure. Ils veulent que la dynamique enclenchée depuis 2005 se poursuive et aille plus loin car les attentes sont énormes et légitimes.
A mon avis, il est important que Faure s’entoure d’une équipe imprégnée de cette vision et dont la caractéristique principale est la compétence et l’esprit d’initiative. Un bon casting est la garantie de mener à bien les réformes.
La réussite est un savant dosage de volonté, d’audace, de pertinence et de courage.
Ce qui a été engagé doit être poursuivi. Je veux parler de la réconciliation nationale, de l’apaisement social, de la consolidation de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance, de la réforme de la fonction publique, de l’amélioration du système de santé, de l’éducation ou des grands travaux.
Republicoftogo.com: Êtes-vous favorable au principe de la formation d’un gouvernement de « large ouverture », selon le terme utilisé par la Présidence ?
Clément Awesso : Le sens de cette formule est en définitive d’associer tout Togolais, quel que soit son parti politique, son origine géographique ou ethnique, dans le projet de société proposé par le Faure Gnassingbé pendant la campagne électorale.
Je dois souligner aussi que l’ouverture, si c’est l’option retenue, doit être garantie par un pacte politique transparent tourné vers une efficacité au service du développement.
Republicoftogo.com: Que comptez-vous faire pour accompagner le chef de l’Etat dans son projet de développement ?
Clément Awesso : Notre association va faire ce qu’elle a toujours fait, c’est à dire promouvoir les initiatives citoyennes en matière de développement local, consolider une démocratie apaisée et une société sans violence, poursuivre avec acharnement l’éveil de la jeunesse, en particulier, et de la population en général à la politique.
Republicoftogo.com: Comment jugez-vous l’attitude d’une partie de l’opposition qui continue de rejeter le résultat de la présidentielle ?
Clément Awesso : Les formations qui contestent doivent réinventer un scénario afin d’asseoir une notoriété et une crédibilité qu’elles n’ont jamais su réellement ancrer au sein des populations en raison des contradictions et des ambitions personnelles.
Ces partis sont aujourd’hui perdus, déroutés, presque marginalisés et incapables de s’assumer.
L’opposition au Togo doit devenir en une force de proposition et non de contestation

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.