Le bureau du CNDS commente les décisions gouvernementales

27/03/2008
Le bureau du CNDS commente les décisions gouvernementales

Le bureau du Conseil national du dialogue social (CNDS), s'est réuni mercredi au palais des congrès de Lomé pour évoquer les décisions du Conseil des ministres relatives au relèvement de l'âge du départ à la retraite au Togo.

A l'ordre du jour également, la question du budget de fonctionnement du conseil et la hausse des prix constatés ces derniers mois dans le pays. Les représentants des syndicats au sein du CNDS ont observé que le gouvernement n'a pas pris en compte toutes leurs remarques concernant les départs à la retraite.

 « Nous avons accepté l'âge fixé pour le départ à la retraite des cadres de catégorie A, mais nous constatons que pour le reste de la fonction publique, le gouvernement ne s'est intéressé qu'aux cadres B et C du secteur de l'enseignement et de la santé. En réalité ce n'est pas ce qui avait été décidé, mais c'est déjà un bon départ, nous poursuivons la négociation » a déclaré l'un des représentants syndicaux.

Le conseil national du dialogue social comprend les représentants du gouvernement, du conseil national du patronat et des centrales syndicales des travailleurs du Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.