Le casse-tête de la transhumance

18/05/2016
Le casse-tête de la transhumance

Ouro-Koura Agadazi, le ministre de l'Agriculture

La question est récurrente. Faut-il interdire la transhumance à l’origine de conflits violents et parfois mortels entre population autochtone et paysans peulhs venus des pays voisins ?

Les pouvoirs publics restent prudents car le sujet est sensible. La position jusqu’à présent consiste à favoriser le dialogue et à faire respecter les périodes légales de transhumance qui cette année s’achèvera au plus tard le 31 mai.

Des incidents sérieux se sont déroulés il y a quelques semaines dans les cantons d’Agbélouvé, Agou-Yiboe, Tchalo et Guerin-Kouka.

Les déplacements saisonniers de bétail existent dans l’ensemble des pays d’Afrique de l’Ouest. C’est un moyen ancestral d’éviter l’épuisement de la végétation. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.