Le casse-tête de la transhumance

18/05/2016
Le casse-tête de la transhumance

Ouro-Koura Agadazi, le ministre de l'Agriculture

La question est récurrente. Faut-il interdire la transhumance à l’origine de conflits violents et parfois mortels entre population autochtone et paysans peulhs venus des pays voisins ?

Les pouvoirs publics restent prudents car le sujet est sensible. La position jusqu’à présent consiste à favoriser le dialogue et à faire respecter les périodes légales de transhumance qui cette année s’achèvera au plus tard le 31 mai.

Des incidents sérieux se sont déroulés il y a quelques semaines dans les cantons d’Agbélouvé, Agou-Yiboe, Tchalo et Guerin-Kouka.

Les déplacements saisonniers de bétail existent dans l’ensemble des pays d’Afrique de l’Ouest. C’est un moyen ancestral d’éviter l’épuisement de la végétation. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.