Le chef de l'Etat reçoit Souhayr Benhassen

27/05/2008
Le chef de l'Etat reçoit Souhayr Benhassen

Souhayr Benhassen, présidente de la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), a été reçue lundi par le président Faure Gnassingbé. A la tête d'une délégation, elle séjourne au Togo depuis la semaine dernière pour étudier les mécanismes des consultations nationales qui pourraient à terme déboucher sur la création d'une commission « Paix, vérité et réconciliation ».

« Le principal sujet de discussion a été relative aux consultations qui sont aujourd'hui en cours. Nous avons eu une écoute très attentive de la part du président de la République qui s'est montré très intéressé par l'expérience qui s'est déroulée au Maroc. Il y a eu une quarantaine d'expériences aujourd'hui à travers le monde de commission « vérité et réconciliation » dont le plus connu est le cas sud-africain, mais le Maroc aussi a une expérience intéressante qui a joué un rôle fondamental dans l'histoire du pays. Le président a posé de nombreuses questions sur cet exemple et nous avons senti de sa part une volonté ferme d'aller dans cette voie », a expliqué Souhayr Benhassen à la sortie de l'audience

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.