Le collectif veut-il d’un discussion franche et virile ?

02/07/2012
Le collectif veut-il d’un discussion franche et virile ?

Le collectif d’opposants «Sauvons le Togo» avait prétexté la semaine dernière un nécessaire moment de recueillement en hommage aux trois victimes des récentes manifestations pour ne pas donner suite au dialogue proposé par le gouvernement. 

Les victimes sont sorties de l’imagination fertile des animateurs de ce mouvement qui par ailleurs ont une interprétation très personnelle de la notion de recueillement.

La preuve, dimanche, ils ont tenté de mobiliser leurs sympathisants à Lomé. Le meeting n’a pas eu lieu ; la police s’étant déployée sur le site.

Furieux, le coordinateur du collectif, Zeus Ajavon, a menacé de ne plus participer à aucun dialogue.

Or, c’est bien lui et ses amis qui réclament une modification des récentes lois électorales. Les manifestations sont contre-productives. Rien de mieux qu’une discussion virile autour d’une table. Mais le collectif ne semble pas y être prêt. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.