Le dernier mot reviendra aux électeurs

23/07/2013
Le dernier mot reviendra aux électeurs

Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC (opposition), dont le parti est membre du CST, reste un spécialiste de l’invective. Lors d’un meeting mardi à Lomé, il a menacé le pouvoir en cas de fraude aux législatives prévues le 25 juillet.

Sa déclaration vaut son pesant de cacahuètes : « Je le met en garde contre une éventuelle tentative de fraude pour nous retirer injustement des sièges. Nous serons intraitables sur cette question. Nous allons remporter tous les sièges du Grand Lomé et attention à celui qui va nous tricher ». 

Bien curieuse conception des principes démocratiques. Laissons aux électeurs le choix de décider. M. Fabre devra s’y plier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.