Le dernier mot reviendra aux électeurs

23/07/2013
Le dernier mot reviendra aux électeurs

Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC (opposition), dont le parti est membre du CST, reste un spécialiste de l’invective. Lors d’un meeting mardi à Lomé, il a menacé le pouvoir en cas de fraude aux législatives prévues le 25 juillet.

Sa déclaration vaut son pesant de cacahuètes : « Je le met en garde contre une éventuelle tentative de fraude pour nous retirer injustement des sièges. Nous serons intraitables sur cette question. Nous allons remporter tous les sièges du Grand Lomé et attention à celui qui va nous tricher ». 

Bien curieuse conception des principes démocratiques. Laissons aux électeurs le choix de décider. M. Fabre devra s’y plier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.