Le dernier mot reviendra aux électeurs

23/07/2013
Le dernier mot reviendra aux électeurs

Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC (opposition), dont le parti est membre du CST, reste un spécialiste de l’invective. Lors d’un meeting mardi à Lomé, il a menacé le pouvoir en cas de fraude aux législatives prévues le 25 juillet.

Sa déclaration vaut son pesant de cacahuètes : « Je le met en garde contre une éventuelle tentative de fraude pour nous retirer injustement des sièges. Nous serons intraitables sur cette question. Nous allons remporter tous les sièges du Grand Lomé et attention à celui qui va nous tricher ». 

Bien curieuse conception des principes démocratiques. Laissons aux électeurs le choix de décider. M. Fabre devra s’y plier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.