Le dernier mot reviendra aux électeurs

23/07/2013
Le dernier mot reviendra aux électeurs

Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC (opposition), dont le parti est membre du CST, reste un spécialiste de l’invective. Lors d’un meeting mardi à Lomé, il a menacé le pouvoir en cas de fraude aux législatives prévues le 25 juillet.

Sa déclaration vaut son pesant de cacahuètes : « Je le met en garde contre une éventuelle tentative de fraude pour nous retirer injustement des sièges. Nous serons intraitables sur cette question. Nous allons remporter tous les sièges du Grand Lomé et attention à celui qui va nous tricher ». 

Bien curieuse conception des principes démocratiques. Laissons aux électeurs le choix de décider. M. Fabre devra s’y plier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.

La justice dans tous ses états

Justice

Le premier annuaire des statistiques judiciaires et pénitentiaires élaboré par le ministère de la Justice a été rendu public mardi.

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.