Le développement, c'est maintenant

16/12/2014
Le développement, c'est maintenant

Victoire Tomégah-Dogbé

Le ministère du Développement à la base, de l’Artisanat, de l’Emploi des jeunes joue un rôle majeur dans la lutte contre la pauvreté et pour l’accès des plus démunis à des activités permettant d’assurer leur quotidien. On peut citer la finance inclusive (303.000 bénéficiaires en 2014). Parallèlement, il a mis en œuvre plusieurs programmes destinés à favoriser l’emploi des jeunes et leur insertion dans la vie professionnelle, à l’instar du volontariat. Enfin, la modernisation des quartiers sensibles de Lomé et la construction d’équipements communautaires est un moyen de mobiliser les jeunes et de créer un environnement solidaire.

Une détermination qui a encouragé les partenaires techniques et financiers à s’engager. Ils ont octroyé en 4 ans près de 39 milliards de Fcfa. De son côté, l’Etat n’a pas lésiné sur les moyens 

Victoire Tomégah-Dogbé avait donc toutes les raisons d’être satisfaite mardi lors de la revue annuelle de son Département. Mais pas question de s'arrêter en si bon chemin. Humilité et détermination guident son action.

Voici un bilan des actions menées et des résultats obtenus de 2008 à 2014 (sources : ministère du Développement à la base)

En matière d’accroissement des revenus des populations à la base

*      Le Fonds National de la Finance Inclusive est lancé et le produit « Accès des Pauvres aux Services Financiers » (APSEF) est opérationnel avec  303 994  personnes ayant obtenu du microcrédit. Le montant total mobilisé est  évalué à près de 10 milliards de FCFA.

*       17.000 groupements sont appuyés dont 8.000 formés et équipés en matériel de travail et  

*      117.000  personnes reparties dans 8500 groupements ont bénéficié de subventions sur le PDC/PDC plus et des microcrédits du mécanisme PSAEG/PRT d’un montant total de 10,5 milliards de francs CFA pour développer des activités génératrices de revenus.

*      35 fédérations de 5000 groupements composés de 85000 membres sont accompagnées dans leur organisation ;

*      14.000 producteurs agricoles ont bénéficié de 5.000 tonnes d’engrais, 350 tonnes de semences améliorées et 14 tonnes de semences de base pour améliorer leurs productions. Ces appuis ont favorisé l’exploitation de 14.000 hectares et une production de 29.000 tonnes de céréales (maïs, riz, sorgho).

*      127 plateformes multifonctionnelles sont installées dans le cadre du programme national  plateformes multifonctionnelles et du Programme d’Appui au Développement à la Base ;

En matière de renforcement des capacités des communautés à la base et d’accès aux infrastructures socio-collectives  de base

*      Plus de 1.800 infrastructures sociocommunautaires et économiques sont réalisées avec la participation des communautés. 

*      2.100 Comités de Développement à la Base (CDB) sont accompagnés et restructurés ; 

*      72 quartiers des communes de Lomé, Kara et Dapaong sont accompagnés dans leur autopromotion à travers le PDC-ZU ;

*      2.500 ha de terres dégradées sont reboisées à travers le 

*      91 500 élèves ont bénéficié des repas scolaires dans 400 écoles à travers le PDC et le PCCM ;

*      2. 200écoliers ont bénéficié des kits scolaires à travers le PCCM/ BIT ;

*      12464 foyers ont bénéficié du projet de transferts monétaires.

Résultats clés obtenus dans le secteur de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes sur cinq ans

En matière de renforcement de l’employabilité et l’auto employabilité des jeunes

*      Adoption d’un plan stratégique national pour l’emploi des jeunes ;

*       mise en place de la coalition nationale pour l’emploi des jeunes ;

*       5.600 Volontaires Nationaux ont été mobilisés et déployés sur toute l’étendue du territoire national, parmi lesquels 1500 ont trouvés un emploi durable ;

*      Plus de 20.000 artisans formés dont  10.250 équipés;

*      1800 microprojets de jeunes financés. Le montant de ces financements est de  l’ordre de 1,3 milliard F CFA ;

*      37. 000  emplois temporaires sont créés à travers le PDC et le PDC-L ;

*      3.000 artisans ont participé aux différentes foires nationales et internationales.

*      En matière de promotion de l’excellence et de la citoyenneté chez les jeunes

*      800 jeunes ont participé au forum national de la jeunesse (qui a été d’ailleurs institutionnalisé) et ont été sensibilisés sur la citoyenneté ;

*      31.000jeunes ont participé aux vacances citoyennes et formés sur la citoyenneté dont environ 300 ont bénéficié de stages d’excellence en 2014.

Au total, plus de 38,74 milliards FCFA ont été mobilisés de 2010 à 2014 auprès des partenaires techniques et financiers tels que la Banque mondiale 21,06 milliards), la BAD (801, 717 millions), BOAD (13,88 milliards), SNU (2 milliards), et du secteur privé (1 milliard).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.