Le développement communautaire, ça marche !

28/01/2011
Le développement communautaire, ça marche !

Deux ans après le lancement du Projet de développement communautaire (PDC), c’est l’heure d’un premier bilan effectué jeudi par les représentants de la Banque mondiale (BM) et par les autorités togolaises.
Environ 16 milliards de Fcfa ont été mobilisés au profit de plus de 400 communautés. Le projet a permis la réalisation d’infrastructures socioéconomiques de base comme la construction d’écoles, de centres de santé, de pistes rurales ou de marchés.
« Le PDC est l’un des plus importants investissements de la Banque mondiale au Togo ; il est également l’un des principaux outils que le gouvernement togolais a mis en place pour répondre aux besoins des communautés à la base et les renforcer dans leur rôle d’acteurs de leur propre développement », a souligné Hervé Assah, le représentant de la BM au Togo.
La ministre du Développement à la base, Victoire Dogbé Tomegah, n’a pas caché sa satisfaction en indiquant que les objectifs fixés au départ avaient été largement dépassés.
Le PDC arrivera à son terme en juin 2012, mais devant le succès, la Banque mondiale envisage de renouveler son engagement financier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.