Le dialogue va de pair avec les élections

03/03/2013
Le dialogue va de pair avec les élections

A l’approche des élections législatives et locales, les partis politiques mobilisent leurs troupes et, notamment, les jeunes.«Nous appelons les jeunes à garder espoir comme toujours et être prêts pour les élections. Ils doivent avoir foi en l’avenir. Nous les invitons à prôner l’apaisement au lieu de s’adonner aux injures ou à la violence comme moyen d’expression », a déclaré Bernard Hounkponou, le responsable de la section jeunesse lors d’une convention de la CPP ce week-end à Lomé.

L’occasion pour le président de la formation, Francis Ekon, de rappeler que le dialogue allait de pair avec les élections.

«  On ne peut pas faire des élections apaisées sans un dialogue préalable. Un pays qui cesse de dialoguer est exposé à tout. C’est pourquoi nous apprécions l’initiative qui est prise actuellement pour amener la classe politique à dialoguer », a-t-il souligné.

Le Togo devrait aller aux urnes dans quelques semaines. Le recensement électoral pourrait débuter ces jours-ci. Le gouvernement a examiné vendredi des avants projets de loi pour renforcer la transparence du processus électoral ; les textes seront soumis rapidement à l’Assemblée nationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.