Le gouvernement dans l'action

20/03/2017
Le gouvernement dans l'action

Les pouvoirs publics s'investissement pour de meilleures conditions et vie et de travail des enseignants

Le gouvernement a pris une série de mesures en réponse au rapport élaboré par le groupe de travail sur le secteur de l’éducation.

Ainsi, une cellule ad hoc chargée de régler définitivement les questions des cotisations ou des prélèvements opérés sur les salaires de certains enseignants auxiliaires avant leur reversement dans le cadre de la fonction publique a été  créé lundi.

Elle est placée sous l’autorité du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative.

Elle a pour mission de proposer dans les meilleurs délais, des approches de solution sur les questions des cotisations des enseignants auxiliaires à la Caisse de retraite et à la Caisse sécurité sociale.

La cellule disposera de pouvoirs d’investigations auprès des services publics, para-publics ou privés dans le cadre de sa mission.

Les autres modalités relatives au fonctionnement et au démarrage des travaux de cette cellule ad hoc seront communiquées ultérieurement à tous les ministres concernés : Fonction publique, Enseignements primaire, secondaire et de la Formation professionnelle, Economie et Finances, notamment.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.