Le gouvernement fixe un nouveau cap

11/12/2015
Le gouvernement fixe un nouveau cap

Le potentiel existe, reste à l'exploiter

Les réformes du secteur agricole, entreprises au lendemain de la crise alimentaire mondiale de 2008, ont permis au Togo de réaliser des performances appréciables, notamment grâce au Programme national d’investissement et de sécurité alimentaire (PNIASA). Cependant, les résultats obtenus ne permettent pas pour l’instant à l’agriculture de contribuer de manière soutenue et durable à l’accélération de la croissance économique. Tel est le constat dressé lors d’une communication présentée vendredi en conseil des ministres.

Le gouvernement entend franchir une nouvelle étape dans le processus de modernisation du secteur grâce à la création de filières de transformation, au développement de l’agro-industrie, basée sur les PME/PMI et à une plus grande ouverture vers  les marchés nationaux et internationaux. 

Ce dispositif intègre également le volet innovation technologique adaptée à l’agriculture.

Enfin, il est prévu de mettre en place un cadre institutionnel dédié et des instruments de soutien, adaptés aux nouvelles orientations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.