Le gouvernement fixe un nouveau cap

11/12/2015
Le gouvernement fixe un nouveau cap

Le potentiel existe, reste à l'exploiter

Les réformes du secteur agricole, entreprises au lendemain de la crise alimentaire mondiale de 2008, ont permis au Togo de réaliser des performances appréciables, notamment grâce au Programme national d’investissement et de sécurité alimentaire (PNIASA). Cependant, les résultats obtenus ne permettent pas pour l’instant à l’agriculture de contribuer de manière soutenue et durable à l’accélération de la croissance économique. Tel est le constat dressé lors d’une communication présentée vendredi en conseil des ministres.

Le gouvernement entend franchir une nouvelle étape dans le processus de modernisation du secteur grâce à la création de filières de transformation, au développement de l’agro-industrie, basée sur les PME/PMI et à une plus grande ouverture vers  les marchés nationaux et internationaux. 

Ce dispositif intègre également le volet innovation technologique adaptée à l’agriculture.

Enfin, il est prévu de mettre en place un cadre institutionnel dédié et des instruments de soutien, adaptés aux nouvelles orientations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.