Le gouvernement n'est pas sourd aux revendications des fonctionnaires

11/04/2013
Le gouvernement n'est pas sourd aux revendications des fonctionnaires

Le ministre du Travail, Yacoubou Hamadou, a dénoncé jeudi les déclarations de ceux qui font croire que le gouvernement est opposé à tout dialogue avec les syndicats de fonctionnaires.

«Il est faux de dire qu’un gouvernement est sourd aux revendications lorsqu’il fait adopter un texte de loi un dimanche », a déclaré le ministre en référence au vote par les députés, en début d’année, du nouveau statut de la fonction publique.

« Je peux vous assurer que le gouvernement est toujours disposé à discuter avec les centrales syndicales et notre objectif est que nous puissions améliorer les conditions de vie de nos concitoyens », a ajouté Hamadou Yacoubou.

Une grève de 72h a été déclenchée par la Synergie des travailleurs du Togo (STT). Les 6 grandes centrales syndicales du Togo ne se sont pas associées à ce mouvement. La STT exige du gouvernement une négociation en tête à tête alors que les autorités souhaitent associer l’ensemble des syndicats compte tenu de l’importance des questions concernant l’amélioration des conditions de travail des fonctionnaires.

Photo : des élèves parfois très jeunes « manifestent » jeudi à Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.