Le gouvernement opte pour une dynamique concurrentielle

12/06/2014
Le gouvernement opte pour une dynamique concurrentielle

Le gouvernement a annoncé jeudi l’octroi d’une 3e licence de téléphonie mobile. Une décision qui devrait faire plaisir au Fonds monétaire international qui réclamait une libéralisation du secteur des télécoms pour faire baisser les prix.

Deux sociétés se partagent actuellement le marché, Togo Cellulaire (public) et Moov (Groupe Etisalat).

‘Le secteur des télécommunications accuse du retard dans certains domaines avec un taux de pénétration mobile estimé à 54%, ce qui est en dessous de la moyenne régionale établie à 75%’, indique un communiqué publié à l’issue du conseil des ministres.

Une dynamique concurrentielle est de nature à favoriser l’essor du secteur afin de stimuler la croissance économique, d’accélérer la modernisation de l’Etat, notamment dans les domaines sociaux prioritaires tels que l’éducation et la formation, la santé et la culture.

Le nouvel opérateur proposera les technologies 3G, mais aussi 4G permettant un accès rapide à internet.

Le Togo avait envisagé dans un passé récent d’accueillir un opérateur virtuel, mais les études ont montré que cette option n’était pas viable compte tenu du manque de capacité des deux réseaux existants.

Un appel d’offres devrait être lancé dans les mois qui viennent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.