Le gouvernement s’exprimera le moment venu

04/06/2014
Le gouvernement s’exprimera le moment venu

Gilbert Bawara

Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale, a précisé mercredi que le gouvernement ne ferait aucun commentaire sur les concertations politiques qui se sont achevées hier.

‘Le gouvernement a toujours été clair sur son rôle d’observateur. Il n’a pas été impliqué dans les discussions’, a-t-il déclaré.

Aucune réaction officielle n’est donc à attendre, mais les autorités se prononceront le moment venu sur les réformes.

Le rapport final des pourparlers entre majorité et opposition parlementaire sera transmis au Premier Ministre Séléagodji Ahoomey-Zunu dans les jours qui viennent.

Certains partis de l’opposition n’ont pas voulu y apposer leur signature estimant qu’un consensus sur les 12 points à l’ordre du jour n’avait pas été atteint.

L’ANC ou l’ADDI tentent d’obtenir une limitation du mandat présidentiel à deux termes de 5 ans avec rétroactivité immédiate. Une tentative pour empêcher une éventuelle candidature du président Faure Gnassingbé en 2015.

Ce principe de rétroactivité ne peut s’appliquer à des lois fondamentales. Il s’agit d’une norme internationale et pas seulement togolaise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.