Le gouvernement s’exprimera le moment venu

04/06/2014
Le gouvernement s’exprimera le moment venu

Gilbert Bawara

Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale, a précisé mercredi que le gouvernement ne ferait aucun commentaire sur les concertations politiques qui se sont achevées hier.

‘Le gouvernement a toujours été clair sur son rôle d’observateur. Il n’a pas été impliqué dans les discussions’, a-t-il déclaré.

Aucune réaction officielle n’est donc à attendre, mais les autorités se prononceront le moment venu sur les réformes.

Le rapport final des pourparlers entre majorité et opposition parlementaire sera transmis au Premier Ministre Séléagodji Ahoomey-Zunu dans les jours qui viennent.

Certains partis de l’opposition n’ont pas voulu y apposer leur signature estimant qu’un consensus sur les 12 points à l’ordre du jour n’avait pas été atteint.

L’ANC ou l’ADDI tentent d’obtenir une limitation du mandat présidentiel à deux termes de 5 ans avec rétroactivité immédiate. Une tentative pour empêcher une éventuelle candidature du président Faure Gnassingbé en 2015.

Ce principe de rétroactivité ne peut s’appliquer à des lois fondamentales. Il s’agit d’une norme internationale et pas seulement togolaise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.