Le gouvernement va encadrer les loyers

05/12/2011
Le gouvernement va encadrer les loyers

Komlan Nunyabu (photo) tape du poing sur la table. Le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat veut mettre un terme à l’anarchie dans le secteur de l’immobilier où les loyers flambent dans le résidentiel comme dans le commercial.

L’idée est de règlementer le secteur avec des barèmes qui correspondent à des critères précis.

Ainsi pour les bureaux et les boutiques, seront pris en compte la localisation commerciale.  Un magasin situé dans une zone de chalandise a évidemment plus de valeur.

Pour les maisons et les appartements, la qualité du quartier, la proximité et l’éloignement du centre ville sont autant d’éléments qui peuvent faire fluctuer le prix des loyers.

«La demande de logement étant plus forte que l’offre, il s’est installé depuis quelques années, un système très complexe de location, basé sur la fluctuation des valeurs locatives, au gré des propriétaires d’immeubles, des agents immobiliers et d’autres acteurs », explique M. Nunyabu qui souhaite préserver les intérêts des locataires et des propriétaires.

Un avant-projet de décret sera présenté prochainement en Conseil des ministres ; il vise à remplacer la loi du 22 décembre 1961, totalement dépassée. 

Le Togo n’est pas le seul pays de la région à observer une hausse incontrôlée des prix de l’immobiliser. Même phénomène en Côte d’Ivoire et au Bénin.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.