Le gouvernement veut aider les plus défavorisés

12/03/2014
Le gouvernement veut aider les plus défavorisés

Dans le cadre de la politique de stabilisation des prix à la consommation et de lutte contre la vie chère, le gouvernement a pris,depuis  2008, des mesures au cordon douanier. Une série de produits de première nécessité a été identifiée. Il s’agit, notamment, du riz, du sucre, des pâtes, de l’huile végétale, de la farine de blé ou encore du savon.

Les autorités ont mis en place un mécanisme de renoncement partiel aux droits de douane. Le niveau varie d’un produit à l’autre; il peut atteindre plus de 75% pour le riz.

Sur la période 2008 à 2012, l’importation des produits cités a généré un montant de recettes de 28.986.599 Fcfa contre des pertes de 104.212.729.529 pour la même période.

En 2013 le gouvernement a maintenu en vigueur ces mesures. Les recettes recouvrées au cours de l’année sur les produits concernés se chiffrent à 11.497.155.858 de Fcfa, contre 42.124.062.631 de perte de recettes.

Tout ce dispositif reste d’actualité cette année. Les autorités prévoient même d’augmenter ces subventions afin de renforcer le pouvoir d’achat des Togolais. 

Concernant le prix des produits pétroliers, là aussi, un programme de subventions permet de vendre le super, le gazole ou le 2 temps à un niveau inférieur au prix de revient.

L’élaboration de la nouvelle structure des prix des carburants prévoit une baisse substantielle des subventions accordées. Les montants ainsi économisés par l’Etat permettront d’être investis dans les secteurs sociaux au bénéfice des Togolais qui en ont le plus besoin.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.