Le ministre de la Sécurité au rapport

16/07/2012
Le ministre de la Sécurité au rapport

«La Présidence de la République condamne la violence d’où qu’elle vienne et saisit l’occasion pour exhorter toutes les parties prenantes à se conformer aux exigences de l’ordre public et au respect de l’Etat de droit », peut-on lire dans un communiqué publié lundi en fin de journée par la présidence. Le texte fait référence à des informations selon lesquelles des violences seraient survenues samedi au domicile du leader de l’ANC (opposition), Jean-Pierre Fabre.

Dès qu’il en a été informé, le Président de la République a exprimé sa vive préoccupation et a demandé au ministre de la Sécurité par intérim de lui soumette dans les 48 heures un rapport pour établir la matérialité des faits et les circonstances dans lesquelles ils se seraient déroulés.

Voici le communiqué de la Présidence

Des informations émanant de sources diverses font état de violences et de voies de fait qui auraient été perpétrées le samedi  14 juillet 2012 au domicile de M. Jean Pierre Fabre, Président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).

Selon les plaignants, les forces de l’ordre auraient investi le domicile de l’intéressé et auraient dans la foulée violenté les personnes se trouvant sur les lieux ainsi que dans le voisinage immédiat, occasionnant des blessés.

Selon d’autres sources, les incidents seraient dus à des jets de pierre qu’auraient essuyés les forces de l’ordre alors qu’elles tentaient de dégager des barricades érigées sur la voie publique.

Dès qu’il en a été informé, le Président de la République a exprimé sa vive préoccupation et a instruit le Ministre de la sécurité et de la protection civile par intérim, afin qu’il lui soumette dans les 48 heures,  un rapport sur cette affaire pour établir avec exactitude,  la matérialité des faits ainsi que les circonstances dans lesquelles ils se seraient déroulés.

En tout état de cause, la Présidence de la République condamne la violence d’où qu’elle vienne et saisit l’occasion pour exhorter toutes les parties prenantes à se conformer aux exigences de l’ordre public et au respect de l’Etat de droit. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.