Le « pacificateur » séjourne à Lomé

06/03/2008
Le « pacificateur » séjourne à Lomé

Vital Kamerhe, le président de l'Assemblée nationale de la République démocratique du Congo (RDC) effectue depuis mercredi une visite officielle à Lomé.

Il s'est entretenu avec son homologue Abbas Bonfoh et s'est rendu à Pya pour y rencontrer le chef de l'Etat, Faure Gnassingbé. Les deux hommes ont parlé du renforcement de la coopération entre la RDC et le Togo. Une relation parlementaire plus étroite va également se mettre en place entre les deux institutions renouvelées récemment. Vital Kamerhe fut l'une des personnalités marquantes du processus de paix en république démocratique du Congo, il fut même surnommé « le Pacificateur ».

Après avoir été dans plusieurs cabinets ministériels, dont ceux de Mushobekwa Kalimba wa Katana et du général Denis Kalume Numbi, il fut nommé commissaire général adjoint du gouvernement chargé des relations avec la MONUC pour devenir enfin titulaire en tant que commissaire général du Gouvernement chargé du suivi du processus de paix dans la région des Grands Lacs, poste qu'il a occupé jusqu'à sa nomination comme ministre de la Presse et de l'Information dans le gouvernement de transition en 2003.

Avant de devenir politicien, il a mené une carrière scientifique à l'Université de Kinshasa comme économiste.

Il est président de l'Assemblée nationale depuis décembre 2006.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.