Le pardon et la sincérité

22/12/2010
Le pardon et la sincérité

La commission « Vérité justice et réconciliation » (CVJR) a d’ores et déjà reçu 18.571 dépositions ; largement plus qu’escompté au départ par Mgr Nicodème Barrigah (photo), le président de cette institution.
Les déposions concernent pour l'essentiel, la répression pendant la période de l'indépendance, les violences pendant la période de la démocratisation, l'affaire de la lagune de Lomé, les affrontements et exactions commises après l'élection présidentielle d'avril 2005.
"Nous pensons que la forte mobilisation dans certaines régions et la faible participation dans d'autres s'expliquent par l'impact des partis politiques sur leurs militants, la sensibilisation opérée par certaines associations, l'implication ou non des autorités locales, les attentes des populations en matière de réparation et, d'une manière générale, par la confiance placée en notre commission", a déclaré Mgr Barrigah.
La CVJR va maintenant procéder au dépouillement complet, à des investigations et des audiences pour analyser la pertinence et la crédibilité des dépositions enregistrées.
Mgr. Barrigah a en outre indiqué que le travail de la Commission serait mené jusqu’à son terme.
La réconciliation est-elle possible au Togo? Oui, répond l’homme d’Eglise, mais "à condition que les uns et les autres s'engagent dans ce processus avec sincérité en demandant pardon et en l'accordant, car chaque silence brisé, chaque rancœur dépassée, chaque regret exprimé, chaque attitude changée est une victoire pour la réconciliation".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.