Le peuple a bon dos

08/11/2017
Le peuple a bon dos

Brigitte Adjamagbo-Johnson et Jean-Pierre Fabre mercredi à Lomé

Jean-Pierre Fabre, le chef de l’ANC (opposition) met la barre très haut. Il est d’accord d’engager des discussions avec le pouvoir sur la base d’un retour à la constitution de 1992, du vote pour la Diaspora et accessoirement du départ immédiat du chef de l’Etat dont le mandat s'achève en 2020.

Les sujets à aborder ‘sont ceux voulus par le peuple’, affirme-t-il. 

M. Fabre prétend parler au nom de ce même peuple qui n’a pas encore eu l’occasion de se prononcer sur une réforme de la constitution.

Un dialogue passe forcément par des compromis. L’ANC fait démarrer les enchères à un prix tel que les acheteurs ne risquent pas d’être très nombreux.

La coalition des 14 partis de l’opposition a par ailleurs annoncé mercredi qu’elle maintenait la pression ‘jusqu’à arracher les réformes essentielles voulues par le peuple.’

‘Nous allons continuer de marcher jusqu’à l’obtention de nos revendications’, a déclaré Brigitte Adjamagbo-Johnson, membre de cette Coalition.

Elle a confirmé la libération de 46 personnes jugées et détenues après leur interpellation lors des récentes manifestations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).