Le peuple veut un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois

16/10/2017
Le peuple veut un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois

Payadowa Boukpessi

L’organisation d’un référendum apparaît comme une évidence à la plupart des Togolais, a déclaré lundi le ministre de l’Administration territoriale lors d’un entretien accordé à une radio privée.

‘Le peuple veut un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois et des élections à deux tours. Il faut aller vite pour acter ces réforme’, a martelé Payadowa Boukpessi.

S’agissant des revendications formulées par les opposants comme le retour à la constitution de 1992 et le départ du pouvoir de Faure Gnassingbé, il les a jugées absurdes d’un point de vue juridique.

‘Le président a été élu en 2015 pour un mandat de 5 ans grâce à une constitution et les députés de l’opposition sont élus eux aussi sur la base de cette même constitution. Tant que le chef de l’Etat n’a pas fini son mandat, personne ne peut lui dire de partir. En outre, c’est un point essentiel à rappeler, il n’existe pas de loi rétroactive en matière constitutionnelle ; c’est un principe universel’, a indiqué Payadowa Boukpessi.

Selon le ministre, la Commission électorale (Céni) devrait proposer une date au gouvernement pour la tenue du référendum.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.