Le plan d’action de la CNDH

15/12/2012
Le plan d’action de la CNDH

« Il nous faut éduquer les uns et les autres pour que les pratiques tortionnaires cessent dans notre pays et que les droits de l’homme soient respectés au Togo», a déclaré vendredi Alilou Cissé Samdja (photo), le nouveau président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH). L’interdiction de la torture est inscrite dans le nouveau Code pénal.

L’institution a dévoilé son plan d’action pour les 4 prochaines années. Les points saillants sont la formation des membres aux techniques d’enquêtes et d’investigation, le suivi des recommandations de la Commission, la lutte conte la torture, une meilleure communication avec la population.

La CNDH souhaite également que les écoles et les lycées proposent aux élèves des programmes spécifiques sur le respect des droits humains.

« Ceux qui violent les droits de l’homme le font par ignorance et il faut donc », a souligné Alilou Cissé Samdja.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.