Le prénom

26/06/2013
Le prénom

Le collectif d’opposants ‘Sauvons le Togo’ (CST) a vu 3 de ses listes invalidées par la Cour constitutionnelle. Il entend adresser mercredi une requête concernant, notamment, celle de la circonscription de la Kozah.

« S’agissant de la cohérence des noms et prénoms sur les actes d’état civil, la Cour a noté que des  incohérences ne permettent pas une traçabilité dans l’identification des candidats . (…) la liste CST de la circonscription électorale de la Kozah est invalidée » peut-on lire sur le site de la Céni.

Sur son certificat de nationalité la candidate du CST s’appelle Bodjona Mèbinésso Palapapawi, mais sur son acte de naissance, il s’agit de Bodjona Marthe.

Pour Abi Tchéssa, tête de liste CST dans la Kozah, il s’agit d’une « simple erreur matérielle » liée au fait que dans les années 70, le Togo avait africanisé les prénoms.

M. Tchéssa se dit convaincu que les juges de la Cour entendront raison.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.