Le ridicule ne tue pas ; heureusement

26/06/2012
Le ridicule ne tue pas ; heureusement

Le collectif d’opposants dénommé «Sauvons le Togo» tente de se défausser après les violences et les casses qui ont émaillé la manifestation organisée il y a deux semaines. Pointé du doigt pour n’avoir pas su ou pas voulu contrôler le cortège, les organisateurs tentent maladroitement de charger les autorités.

« Le Collectif (…) condamne fermement les actes de violence survenus lors des manifestations ainsi que leurs commanditaires et demande la mise en place d’une commission d’enquête indépendante pour faire la lumière sur les faits survenus afin que les vrais auteurs et leurs commanditaires répondent de leurs actes devant les tribunaux », a déclaré très sérieusement mardi le porte-parole du mouvement, Zeus Ajavon.

Dans la foulée, cet avocat revenu tardivement à la politique a affirmé que «la liberté de manifester reste un droit constitutionnellement acquis qui ne saurait faire l’objet d’une quelconque marchandage ».

De quoi parle-t-il ? M. Ajavon ne peut ignorer qu’une simple déclaration suffit pour organiser une manifestation au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.