Le sacrifice ultime de Zeus Ajavon

08/02/2013
Le sacrifice ultime de Zeus Ajavon

L’animateur du collectif d’opposants «Sauvons le Togo» (CST) est prêt à mourir en martyr - même si personne ne lui a rien demandé. C’est, en substance ce qu’il déclaré vendredi à la radio privée Légende FM.

«J’attends qu’on me convoie jusqu’à la prison de Dapaong. Je n’ai pas peur d’aller en prison, je n’ai pas peur qu’ils m’interpellent ou qu’on me tue », a-t-il déclaré.

Ajavon affirme qu’« avec ou sans lui, la lutte engagée se poursuivra jusqu’à la chute du régime de Faure Gnassingbé ».

L’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé a conduit les enquêteurs vers 23 personnes dont certaines sont membres du CST. Elles ont été déférées au Parquet.

Une situation très embarrassante pour Zeus Ajavon et ses petits camarades.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.