Le sacrifice ultime de Zeus Ajavon

08/02/2013
Le sacrifice ultime de Zeus Ajavon

L’animateur du collectif d’opposants «Sauvons le Togo» (CST) est prêt à mourir en martyr - même si personne ne lui a rien demandé. C’est, en substance ce qu’il déclaré vendredi à la radio privée Légende FM.

«J’attends qu’on me convoie jusqu’à la prison de Dapaong. Je n’ai pas peur d’aller en prison, je n’ai pas peur qu’ils m’interpellent ou qu’on me tue », a-t-il déclaré.

Ajavon affirme qu’« avec ou sans lui, la lutte engagée se poursuivra jusqu’à la chute du régime de Faure Gnassingbé ».

L’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé a conduit les enquêteurs vers 23 personnes dont certaines sont membres du CST. Elles ont été déférées au Parquet.

Une situation très embarrassante pour Zeus Ajavon et ses petits camarades.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.