Le sacrifice ultime de Zeus Ajavon

08/02/2013
Le sacrifice ultime de Zeus Ajavon

L’animateur du collectif d’opposants «Sauvons le Togo» (CST) est prêt à mourir en martyr - même si personne ne lui a rien demandé. C’est, en substance ce qu’il déclaré vendredi à la radio privée Légende FM.

«J’attends qu’on me convoie jusqu’à la prison de Dapaong. Je n’ai pas peur d’aller en prison, je n’ai pas peur qu’ils m’interpellent ou qu’on me tue », a-t-il déclaré.

Ajavon affirme qu’« avec ou sans lui, la lutte engagée se poursuivra jusqu’à la chute du régime de Faure Gnassingbé ».

L’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé a conduit les enquêteurs vers 23 personnes dont certaines sont membres du CST. Elles ont été déférées au Parquet.

Une situation très embarrassante pour Zeus Ajavon et ses petits camarades.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.