Le service minimum est à son minimum

22/06/2011
Le service minimum est à son minimum

Le syndicat du personnel de la santé (Synphot) s’est remis en grève mercredi pour trois jours en durcissant le mouvement. "Désormais c'est le minimum dans le service minimum que nous observions habituellement. Nous ne comprenons pas pourquoi, le nouveau ministre de la Santé décide tout seul de remettre en cause ce qui avait été décidé de commun accord avec 7 ministres et les délégués de la santé. Pour nous c'est inadmissible", a déclaré Alassani Aboudoulaye, contacté par republicoftogo.com

Ce responsable syndical affirme que le nouveau ministre veut imposer sa volonté. "Cela ne marchera pas, il ne fait que nous radicaliser", a -t-il expliqué.

Le personnel hospitalier du Togo qui exigeait au départ le paiement de primes de risques, l’audit des hôpitaux et des connexions internet réclament désormais une prime d’« usure psychologique ». Une disposition qui n’existe nulle part dans le monde.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.