Le service minimum est à son minimum

22/06/2011
Le service minimum est à son minimum

Le syndicat du personnel de la santé (Synphot) s’est remis en grève mercredi pour trois jours en durcissant le mouvement. "Désormais c'est le minimum dans le service minimum que nous observions habituellement. Nous ne comprenons pas pourquoi, le nouveau ministre de la Santé décide tout seul de remettre en cause ce qui avait été décidé de commun accord avec 7 ministres et les délégués de la santé. Pour nous c'est inadmissible", a déclaré Alassani Aboudoulaye, contacté par republicoftogo.com

Ce responsable syndical affirme que le nouveau ministre veut imposer sa volonté. "Cela ne marchera pas, il ne fait que nous radicaliser", a -t-il expliqué.

Le personnel hospitalier du Togo qui exigeait au départ le paiement de primes de risques, l’audit des hôpitaux et des connexions internet réclament désormais une prime d’« usure psychologique ». Une disposition qui n’existe nulle part dans le monde.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.