Le service minimum est à son minimum

22/06/2011
Le service minimum est à son minimum

Le syndicat du personnel de la santé (Synphot) s’est remis en grève mercredi pour trois jours en durcissant le mouvement. "Désormais c'est le minimum dans le service minimum que nous observions habituellement. Nous ne comprenons pas pourquoi, le nouveau ministre de la Santé décide tout seul de remettre en cause ce qui avait été décidé de commun accord avec 7 ministres et les délégués de la santé. Pour nous c'est inadmissible", a déclaré Alassani Aboudoulaye, contacté par republicoftogo.com

Ce responsable syndical affirme que le nouveau ministre veut imposer sa volonté. "Cela ne marchera pas, il ne fait que nous radicaliser", a -t-il expliqué.

Le personnel hospitalier du Togo qui exigeait au départ le paiement de primes de risques, l’audit des hôpitaux et des connexions internet réclament désormais une prime d’« usure psychologique ». Une disposition qui n’existe nulle part dans le monde.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.