Le service minimum est à son minimum

22/06/2011
Le service minimum est à son minimum

Le syndicat du personnel de la santé (Synphot) s’est remis en grève mercredi pour trois jours en durcissant le mouvement. "Désormais c'est le minimum dans le service minimum que nous observions habituellement. Nous ne comprenons pas pourquoi, le nouveau ministre de la Santé décide tout seul de remettre en cause ce qui avait été décidé de commun accord avec 7 ministres et les délégués de la santé. Pour nous c'est inadmissible", a déclaré Alassani Aboudoulaye, contacté par republicoftogo.com

Ce responsable syndical affirme que le nouveau ministre veut imposer sa volonté. "Cela ne marchera pas, il ne fait que nous radicaliser", a -t-il expliqué.

Le personnel hospitalier du Togo qui exigeait au départ le paiement de primes de risques, l’audit des hôpitaux et des connexions internet réclament désormais une prime d’« usure psychologique ». Une disposition qui n’existe nulle part dans le monde.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.