Le syndrome des législatives

25/02/2008
Le syndrome des législatives

Les responsables du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR, opposition) se sont retrouvés samedi à Baguida, banlieue Est de Lomé pour mener une réflexion sur le « Syndrome des élections sans lendemain au Togo ».

Selon un communiqué publié au terme de cette rencontre, la formation de l'ancien expliquent son échec relatif et celui de l'opposition en général aux élections législatives du 14 octobre 2007. Le CAR dispose de 4 sièges à l'Assemblée.

Il s'agit notamment, selon le CAR du « désir de conservation du pouvoir et du rappel des slogan de révolte du passé ».

Le Comité d'Action pour le Renouveau en appelle à la prise de conscience des acteurs politiques sur ces phénomènes qui « freinent la marche du Togo vers une réconciliation réelle ».

Le parti a également étendu la réflexion sur le récurrent problème de chômage des jeunes et  de la pauvreté au Togo.

Selon maître Gahoun Egbor, premier vice président du CAR, « les togolais arrivent à peine à subvenir à leurs besoins essentiels ». Il urge de mener une réflexion profonde sur la manière de répartir les ressources du pays afin qu'elles « profitent à toutes les filles et tous les fils du Togo ».

Le Comité d'Action pour le Renouveau dont le Président Agboyibo a dirigé le dialogue politique puis le gouvernement en charge d'organiser les législatives d'octobre dernier, ne fait pas parti du nouveau gouvernement.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.