Les Togolais conduisent la voiture ; nous pouvons faire le plein

24/01/2014
Les Togolais conduisent la voiture ; nous pouvons faire le plein

Le gouvernement s’est engagé à mettre en œuvre les recommandations formulées par la Commission ‘Vérité, justice et réconciliation’. L’Union européenne est prête à apporter son concours.

‘Notre mission n’est pas de conduire la voiture, mais nous pouvons faire le plein pour gagner en puissance et en rapidité’, explique par une métaphore le Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez (photo).

 

Republicoftogo.com : L’UE semble porter un intérêt particulier à la réconciliation 

Nicolas Berlanga-Martinez : C’est une question importante pour l’apaisement du Togo. C’est pourquoi nous sommes prêts à apporter notre appui pour la mise en œuvre des recommandations. 

Je dis souvent que l’Union européenne n’a pas pour vocation de conduire la voiture, mais elle peut mettre de l’essence dans le moteur pour que le dynamisme de ce processus puisse s’accélérer.

Les droits de l’homme, l’Etat de droit et la démocratie constituent les piliers de la politique étrangère de l’UE partout dans le monde.

Republicoftogo.com : La mise en œuvre des recommandations de la CVJR représenterait un lourd investissement que l’Etat n’est pas en mesure d’assumer seul

Nicolas Berlanga-Martinez : Si c’est un problème de ressources, l’Union européenne peut envisager d’apporter son soutien. Nous l’avons indiqué au gouvernement. C’est quelque chose que l’on peut examiner.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné.