Les Togolais de Belgique rendent hommage à Sylvanus Olympio

13/01/2013
Les Togolais de Belgique rendent hommage à Sylvanus Olympio

Les Togolais vivant en Belgique ont salué la mémoire du président Sylvanus Olympio, disparu il y a un demi siècle. Dimanche une messe s’est déroulée à la paroisse Précieux Sang à Uccle, près de Bruxelles.

Lors de son intervention, l’ambassadeur du Togo au Benelux, Félix Kodjo Sagbo, a rappelé que « Depuis ce triste évènement, notre pays a connu beaucoup d’épreuves et vicissitudes marquées, notamment, par des divisions et des troubles socio-politiques ». Il a souligné que cette commémoration se situait dans la droite ligne des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR).

Le diplomate a également demandé à l’assistance d’avoir une pensée pour les commerçantes victimes des incendies aux marchés de Kara et de Lomé.

Voici l’intervention de Félix Kodjo Sagbo

Permettez-moi avant toute chose de vous transmettre les remerciements de son Excellence Monsieur Faure Essozimna  Gnassingbé, Président de la République Togolaise et de son gouvernement  pour avoir bien voulu vous associer à nous pour la commémoration dans un élan de communion et de recueillement du 50ème anniversaire de la disparition du Père de l’indépendance du Togo, Son Excellence feu Sylvanus Olympio le 13 Janvier 1963. Né le 6 Septembre 1902, il a dirigé le Togo du 9 Avril 1961 au 13 Janvier 1963.

Depuis ce triste évènement, notre pays a connu beaucoup d’épreuves et vicissitudes marquées notamment par des divisions et des troubles socio-politiques.

La Commémoration dans un élan de concorde de ce 50ème anniversaire se situe dans la droite ligne des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) mise en place en 2009 par le gouvernement et présidée par Monseigneur Nicodème Barrigah.

Faut-il le rappeler le Chef de l’Etat dans son discours d’investiture demandait en toute humilité pardon à toutes les personnes que sa famille a pu offenser. Faut-il également le  rappeler que c’est en toute humilité qu’il s’était approché de Monsieur Gilchrist Olympio le leader historique de l’Union des Forces du Changement qu’il appelle papa et à qui il demande d’enterrer la hache de guerre, de rentrer au pays et de pouvoir s’occuper de son parti.

Faut-il le rappeler  que cet appel a été entendu et Monsieur Gilchrist Olympio a accepté de faire rentrer au Gouvernement 9 personnalités dont le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères.

Mes chers frères et sœurs, nous voudrions vous demander de ne pas nous oublier dans vos prières afin que se renforce la compréhension mutuelle, l’esprit de fraternité, de tolérance entre togolais et que les élections législatives prévues pour ce trimestre puissent se dérouler dans la paix et la transparence.

Nous voudrions également vous demander de ne pas oublier dans vos prières :

-Nos frères et sœurs commerçants et commerçantes affectés par le triste incendie qui a ravagé les  Grands Marchés de Lomé et de Kara cette semaine.

- Nos frères et sœurs du Mali, de Syrie.

- Les malades  et ceux qui sont dans les fers.

Enfin, à vous tous et toutes, nous vous souhaitons une très bonne année 2013 et un très bon retour dans vos foyers respectifs.

En photo : Félix Kodjo Sagbo et des membres de la communauté togolaise dimanche matin devant la paroisse d’Uccle

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.