Les Togolais et leur environnement

07/06/2013
Les Togolais et leur environnement

La ministre de l’Environnement, Dédé Ahoéfa Ekoué, a donné vendredi à Tsévié le coup d’envoi de la première édition de la Caravane nationale de l’environnement et du développement durable (CNEDD).

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale d’information et d’éducation afin de sensibiliser la population, notamment celle à la base, sur les problématiques comme les changements climatiques, la désertification et la dégradation des sols, la déforestation et la perte de la biodiversité qui réduisent de façon sévère leurs moyens de subsistance. 

Du 7 au 25 juin dans les cinq  chefs lieux de région du pays, la caravane offrira aux populations l’opportunité d’avoir plus d’information sur des projets et programmes du gouvernement, des ONG et des organisations à la base particulièrement sur les initiatives qui aident l’environnement et sur celles qui apportent un double gain économique et environnemental.

Cette opération est organisée conjointement par les ministères de l’Environnement et du Développement à la base.

Voici l’intervention de la ministre de l’Environnement, Dédé Ahoéfa Ekoué

C’est pour moi un honneur et un réel plaisir de vous souhaiter une cordiale bienvenue à cette cérémonie de lancement de la caravane nationale de l’environnement et du développement durable.  Placée sous le haut patronage de Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République, cette caravane, la première du genre dans notre pays est en ligne avec le renforcement de  la communication de proximité impulsé par le Chef de l’Etat. Elle fait partie aussi de la célébration du mois de l’environnement et a pour thème : « Protégeons l’environnement pour un développement accéléré à la base ». Cette caravane permet de mettre en œuvre la vision du gouvernement  en matière d’environnement et de développement à la base.  Elle s’intègre dans la stratégie nationale d’information, d’éducation et de communication sur l’environnement. 

L’amélioration de manière durable des conditions de vie des populations à la base passe par un développement respectueux de l’environnement. Par exemple, il s’agit d’encourager à la base des activités économiques, des modes de consommation qui permettent de générer des revenus sans mettre en danger les ressources naturelles qui sont indispensables pour l’épanouissement économique et social des populations. Par ailleurs, les populations à la base,  étant la majorité de la population, si des méthodes durables de production et de consommation sont adoptées à leur niveau, l’effet sera de plus grande ampleur sur notre environnement. C’est la raison du partenariat entre le Ministère de l’ Environnement et des ressources forestières et le Ministère du développement à la base pour  la réalisation de cette caravane. 

Honorables invités 

Au delà de la sensibilisation sur les défis environnementaux tels que : la déforestation, les changements climatiques, la désertification et la dégradation des terres, la perte de la biodiversité, la pollution et les nuisances diverses, la caravane vise à doter les populations d’informations utiles sur les produits pratiques, et solutions qui concourent à l’amélioration de leur situation économique tout en préservant l’environnement.

Honorables invités 

Mesdames et Messieurs

Mesdames et Messieurs, 

Cette caravane se déroulera du 7 au 25 juin 2013 dans les cinq  chefs lieux de région du pays et sera meublée à toutes ses cinq (05) escales par :

- Une sensibilisation itinérante 

- Une foire d’exposition des produits, solutions et pratiques qui produisent des gains économiques et environnementaux

- Des causeries communautaires qui rassembleront des participants venant essentiellement des communautés à la base.

- Un séminaire jeunesse qui encouragera les jeunes à s’investir dans la protection de l’environnement

Dédé Ahoéfa Ekoué

Toutes ces activités inscrites au programme de cette caravane se veulent des occasions de rencontre, de  partage d’expérience sur les bonnes pratiques et les solutions qui contribuent à la protection de l’environnement. C’est aussi et surtout une opportunité offerte aux acteurs engagés pour le développement durable à la base pour la visibilité de leurs initiatives.

Compte tenu de l’importance de cet événement, j’invite toute la population à participer activement aux différentes manifestations prévues dans le cadre de cette caravane.

Je formule le vœu que cette caravane encourage et motive la population à la base à adopter les produits, les techniques, les solutions qui sont à la fois favorables à la préservation de l’environnement et à l’amélioration des conditions de vie. Parmi ces solutions figurent les foyers améliorés, les équipements ménagers fonctionnant à base d’énergie solaire, le composte, les techniques culturales durables, les produits issus du recyclage des déchets…

J’invite les leaders qui se sont illustrés à travers les initiatives en faveur de la préservation de l’environnement à se sentir encouragés pour poursuivre et accroître leurs efforts. Je tiens particulièrement à saluer plusieurs d’entre eux qui se sont impliqués dans la préparation de  cette caravane. A cet effet, j’aimerai remercier tout particulièrement, l’ONG RAFIA, SONGOUMA, CAP-EJR, EPESOL, JVE, STEJ-TOGO, ATODES, AGIDE, le centre CIDAP, Monsieur BANLA Yaya….

J’encourage toute la population et tous les leaders communautaires à tirer profit des initiatives positives qui seront présentées et discutées et à partager leurs expériences. J’ exhorte les leaders communautaires à devenir des relais auprès de leurs communautés pour promouvoir un développement  durable accéléré à la base à travers des méthodes et produits respectueux de l’environnement Pour ce qui est de la foire, nous tenons à remercier vivement tous les exposants. Que cette foire d’exposition soit une occasion de tisser les liens d’une part, entre les producteurs des produits durables et d’autre part, entre les producteurs et les populations à la base.

Je sais pouvoir compter sur les jeunes pour tirer profit des séminaires jeunesse, pour renforcer leur leadership pour une gestion saine de notre environnement à travers les clubs environnementaux et les clubs d’éco-ambassadeurs. 

Je ne saurai terminer mes propos sans exprimer toute ma reconnaissance : 

 -  Au Ministère du Développement à la Base de l’Artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes dont la collaboration ne nous a jamais fait défaut dans la préparation de la présente manifestation.

- A tous les départements ministériels qui ont apporté leur contribution à travers les comités d’organisation. 

- Aux partenaires techniques et financiers en l’occurrence le PNUD, la GIZ, le CADERDT et les sponsors notamment Togo Cellulaire, la Société Voltic, la LONATO, et la Société FAN MILK, dont les appuis ont permis l’organisation de cette manifestation.

Mes remerciements vont également aux Préfets et aux Maires dont le leadership et l’implication ont été déterminants pour que cette caravane soit une réalité ce jour

Toute notre gratitude aux forces de l’ordre qui nous permettent de conduire nos activités en toute quiétude et sécurité. 

Je félicite enfin le comité d’organisation, les directeurs régionaux et leurs collaborateurs, les organisations de la société civile pour le travail abattu.

C’est sur ces mots de remerciement et d’espoir que je déclare officiellement lancée la première caravane nationale de l’environnement et du développement durable.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.