Les Togolais ne manquent pas d’imagination

11/05/2010
Les Togolais ne manquent pas d’imagination

La solution aux problèmes politiques du Togo passerait-elle par la création d’un Etat fédéral ? Certains le pensent sérieusement comme Georges David Ada, le président du Parti Nationaliste Travailliste pour le Salut (PNTS) ; une formation inconnue jusqu’à présent.
M. Ada propose une fédération dont voici les contours :
Capitale politique et économique du TOGO (Lomé et ses banlieues, étendue à Aného et toute la Côte).
Etat EWE (Préfecture de Vo, de Zio, de Yoto, de l’Avé, d’Agou, de Kloto, de Danyes, de Haho, de Moyen-Mono, etc.), avec Gouvernorat à Kpalimé.
Etat AKPOSSO (Préfecture de Wawa, d’Ogou, d’Amou, d’Est-Mono, etc.), avec Gouvernorat à Atakpamé.
Etat KOTOKOLI-BASSAR (Préfecture de Blitta, de Sotoboua, de Tchaoudjo, de Tchamba, de Bassar, d’Assoli, etc.), avec Gouvernorat à Sokodé.
Etat KABYE (Préfecture de Kozah, de Dankpen, de Binah, de Doufelgou, de Kéran, etc.), avec Gouvernorat à Kara.
Etat MOBA-LAMBA (Préfecture de l’Oti, de Tandjouaré, de Tône, de Kpendjal, etc.)
avec Gouvernorat à Dapaong.
Concernant la forme de gouvernement, Georges David Ada donne des détails.
Chaque Etat sera dirigé par un Gouverneur et le Président de la République Fédérale du TOGO disposera d’un Cabinet Ministériel dirigé par un Premier Ministre.
Le gouvernement de la République fédérale, sera composé par les différents Gouverneurs des Etats.
Heureusement, l’hymne togolais reste intact, mais le drapeau devrait subir une légère modification. Au lieu d’un carré rouge illustrant le sacrifice (le sang) ou encore l’effort humain infructueux jusqu’à ce jour, il faudra mettre un carré bleu indigo (couleur du Saint-Esprit qui doit descendre sur notre pays pour apporter le changement). Aussi en lieu et place d’une étoile à cinq branches, il faudra mettre une étoile blanche à six branches.
Le PNTS estime que ce projet de remodelage « contribuera à un élan de compétitivité entre ses Etats, en matière de gouvernance et de réalisation, et surtout à l’implication active des natifs de chaque Etat, dans une concurrence loyale et sérieuse, en vue du développement de leurs villes ».
Cette formation dit vouloir lancer le débat et attend l’ « approbation du Peuple et des Leaders d’opinion, pour déposer une proposition de référendum sur la table de l’Assemblée Nationale.

Contacter le PNTS

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.