Les Zémidjans sont fâchés avec les impôts

29/05/2012
Les Zémidjans sont fâchés avec les impôts

Les conducteurs de taxis-motos semblent réticents à l’idée de payer le moindre impôt. Un contrôle banal des agents du fisc mardi sur le Boulevard des Armées s’est transformé en bataille rangée.

Les fonctionnaires souhaitaient savoir si les Zémidjans étaient à jour du paiement de leurs taxes. Or beaucoup d’entre-eux ne l’étaient pas. Une opération de saisie des motos a donc débuté comme le prévoit le règlement.

Réaction immédiate des taxis qui ont bloqué les rues avec des pierres et des troncs d’arbres.

Une partie des protestataires s’est dirigée vers la Direction générale des impôts Maritime où ils ont brisé des enseignes et dégradé des véhicules appartenant à l’administration et à des particuliers (photo) avant l’intervention de la police.

Les conducteurs de taxis-motos doivent acquitter aux impôts une somme forfaitaire mensuelle de 2.500 Fcfa. Rares sont ceux qui sont en règle.

Depuis quelques années, l’activité des taxis-motos s’est développée au Togo. C’est surtout à Lomé qu’ils connaissent un énorme succès en raison de l’absence de transports publics et de tarifs bon marché.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Elargir l'accès des TIC à l'ensemble de la population

Tech & Web

Le conseil des ministres a adopté vendredi un décret relatif à la déclaration de politique du secteur de l’économie numérique.

Bonjour Docteur

Santé

Docmava, nouveau site togolais, a pour objectif d’améliorer le quotidien des professionnels de santé et des patients.

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.