Les acquis démocratiques ne peuvent se consolider dans la violence

20/05/2013
Les acquis démocratiques ne peuvent se consolider dans la violence

Des incidents se sont produits samedi à Lomé devant la gendarmerie et le siège de la police au passage de la manifestation organisée par le Collectif ‘Sauvons le Togo’ (CST) et le FRAC. Dans un communiqué publié lundi, le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, s’est félicité du professionnalisme des forces de sécurité qui n’ont pas répondu aux provocations des manifestants.

« Les acquis démocratiques incontestables dans notre pays ne peuvent en aucun cas se consolider dans la violence et le mépris des autres », a martelé le ministre.

Voici le communiqué du ministre de la Sécurité 

Le samedi 18 mai dernier, lors de leur marche hebdomadaire, les militants de l’Alliance nationale pour le Changement (ANC) et leurs alliés du Front républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) s’en sont pris au personnel de la gendarmerie nationale en service à l’entrée principale du camp sur le Boulevard Circulaire. 

Ces manifestants surexcités ont forcé l’entrée du camp en vandalisant la porte principale et en jetant des projectiles divers sur le personnel en faction. L’entrée a ainsi été obstruée, pendant longtemps, prenant les habitants du camp en otage et empêchant toute entrée aux visiteurs.

Le personnel de sécurité a été obligé de se replier vers l’intérieur afin d’éviter des heurts gravissimes au regard de la mission assignée qui est de défendre, si les circonstances l’exigent, par la force des armes ce point sensible. Le même scénario s’est déroulé devant la Direction générale de la Police nationale le même jour.

Je salue le professionnalisme et l’esprit de discipline de ces personnels qui n’ont pas cédé à ces provocations extrêmes. Car leur riposte, quoique légale et réglementaire, aurait surement été préjudiciable à l’intégrité physique des manifestants, voire des populations environnantes et aurait constitué un véritable frein à la politique d’apaisement et de réconciliation nationale prônée par le Chef de l’Etat 

Cela ne devrait toutefois pas être perçu comme une faiblesse des forces de l’ordre. A cet effet, je voudrais convier les organisateurs des manifestations publiques et principalement les leaders des partis politiques au respect scrupuleux du caractère pacifique qu’ils proclament lors de leurs manifestations.

Par ailleurs, des instructions fermes ont été données aux forces de l’ordre et de sécurité en pareilles circonstances pour ne pas céder à la provocation mais aussi pour se défendre ou défendre si nécessaire leurs installations et ce, conformément aux lois et règlements en vigueur.

Les acquis démocratiques incontestables dans notre pays ne peuvent en aucun cas se consolider dans la violence et le mépris des autres.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile en appelle à la responsabilité et au bon sens de leaders politiques ainsi qu’au civisme de leurs militants à l’occasion toutes leurs manifestations publiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.