Les candidats au contact des électeurs

22/03/2015
Les candidats au contact des électeurs

Une campagne du terroir

La campagne pour l’élection présidentielle se déroulera du 31 mars au 13 avril. 

Affiches, meetings, interviews, conférences de presse, déplacements en région, les 5 candidats vont mettre à profit ces deux semaines pour tenter de convaincre les électeurs.

Contrairement aux précédents scrutins présidentiels, les prétendants semblent vouloir éviter une débauche de moyens pour privilégier le contact avec la population.

Il y aura bien les affiches collées à travers le pays – pas très esthétique il faut bien le reconnaître - et des bilboards géants dans les rues de la capitale à la gloire des candidats ainsi que la distribution de T shirts et autres casquettes, mais c’est une campagne de terrain que les partis politiques veulent mener.

Pour le président sortant, Faure Gnassingbé, l’occasion d’exposer son bilan et pour ses challengers de l’opposition de promouvoir leur projet de société.

La campagne sera active à Lomé, bien sûr, là où se trouve une part importante du corps électoral, mais également en région et, notamment, en zone rurale.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni), chargée d’organiser le scrutin, veillera à un équilibre exemplaire afin que chaque candidat dispose des mêmes chances.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sécurité humaine et changement climatique

Environnement

Lomé pourrait accueillir fin septembre plusieurs réunions sur les changements climatiques organisées par le WASCAL.

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.