Les craintes injustifiées de la LTDH

29/06/2015
Les craintes injustifiées de la LTDH

Aucune inquiétude à avoir

Raphaël Kpandé-Adjaré, le président de la Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH) a fait part lundi de ses craintes concernant la situation des droits de l’homme au Togo.

La fermeture du bureau du HCDH à Lomé  - pour des raisons budgétaires – et l’absence d’un ministère dédié au sein du nouveau gouvernement sont pour lui des motifs d’inquiétude.

Le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) et la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) ne sont pas en mesure de régler les questions des droits de l’homme, estime l’avocat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.