Les délits maritimes inscrits dans le nouveau code pénal

29/09/2016
Les délits maritimes inscrits dans le nouveau code pénal

Protéger les pêcheurs togolais

Les députés ont adopté jeudi à l’unanimité les modifications apportées au nouveau code pénal. 

La pratique de la pêche illicite est interdite, des  peines  d’emprisonnements et des amendes sont prévues en cas d’ abandon de commandement d’un navire à l’entrée et à la sortie des ports et du refus d’un capitaine de navire de faire des constations requises en cas de crime.

A cela s’ajoutent, les infractions relatives à la sécurité de la navigation (dommages causés aux gazoducs, aux oléoducs, aux câbles sous-marins, …).

Enfin, dans le nouveau code pénal, la torture devient un crime imprescriptible dont la légitimité ou la validité ne peut être limitée dans le temps.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.