Les députés examinent le projet de loi de finances

28/11/2008
Les députés examinent le projet de loi de finances

La commission des finances de l'Assemblée nationale a débuté jeudi l'examen du projet de loi de finances 2009. Cette commission est dirigée par l'ancien ministre Payadowa Boukpessi (député de Sotouboua). Selon le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, le gouvernement entend recourir à des dons, des aides budgétaires et des emprunts pour boucler ce budget.

M. Ayassor souligne que la nouvelle loi tient largement compte des effets positifs de la reprise de la coopération internationale et met l'accent sur les secteurs sociaux, l'éducation, la santé et les infrastructures.Le budget devrait être voté courant décembre.

Le projet de loi de finances 2009 est en hausse de plus de 12% par rapport à 2008.

Les dépenses sont estimées à 344,7 milliards de francs CFA contre 307,6 mds FCFA en 2008, soit une hausse d'environ 37,1 mds FCFA.

Cette loi de finances table sur des recettes de 302,9 mds FCFA contre 265,2 mds FCFA en 2008, d'où un besoin de financement 41,8 mds FCFA.

"C'est un budget à caractère social qui permettra également à l'Etat de faire face à une partie de sa dette intérieure", estimée à plus de 300 mds FCFA , note le ministre.

"Ce document traduit également l'engagement du gouvernement à promouvoir une croissance économique durable", explique-t-il.

Privée d'aide substantielle des principaux bailleurs de fonds pendant près de quinze années, le Togo souffre d'une croissance en berne par rapport à ses voisins.

Négative entre 2001 et 2002, elle n'a pas atteint la barre des 2% entre 2004 et 2006, selon les principaux indicateurs macroéconomiques publiés en avril par l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.