Les députés valident le nouveau Code électoral

22/08/2009
Les députés valident le nouveau Code électoral

L'Assemblée nationale a procédé vendredi à la nomination des dix sept membres de la commission électorale nationale indépendante (Céni).

« Nous venons de lever un obstacle majeur sur la voix du consensus indispensable au progrès du Togo. Désormais le chemin est balisé pour enclencher le processus électoral devant conduire à l'élection présidentielle de 2010 » a déclaré Pascal Bodjona, ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation. Les députés ont également adopté le nouveau code électoral conformément aux recommandations du mémorandum de Ouagadougou.

Ce nouveau code allège les conditions d'éligibilité des candidats à la présidentielle.

« Les modifications des articles 168 et 170 apportent des précisions et un allègement des conditions d'éligibilité à l'élection de 2010 qui nous préoccupe tous ; l'article 63 confère la prérogative de la proposition du décret d'ouverture et de clôture de la période d'établissement des listes électorale. J'exhorte ses membres à un travail sérieux » a indiqué Abass Bonfoh, le président de l'Assemblée.

Il a invité la classe politique à préserver l'esprit de dialogue qui a prévalu jusqu'à ce vote.

La Céni est composée de 17 membres dont cinq issus de la majorité parlementaire, cinq de l'opposition parlementaire, trois des partis extraparlementaires, trois de la société civile et un de l'administration.

Les membres de la Céni devront prêter serment devant la Cour constitutionnelle avant de prendre leurs fonctions.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.