Les divagations d’un ex-candidat putatif à la présidentielle

26/03/2015
Les divagations d’un ex-candidat putatif à la présidentielle

Alberto Olympio

A la tête d’une société de services informatiques à Dakar où il n’a pas laissé que de bons souvenirs à ses clients et fournisseurs, Alberto Olympio s’était mis en tête de devenir président du Togo avant de renoncer à présenter sa candidature.

Aigri, déçu, désabusé, il tente de survivre politiquement par tous les moyens. Et tout est bon pour faire parler de lui.

Dernière trouvaille, mercredi, il a déclaré que 17 à 26% du fichier électoral contient des doublons ! Rien que ça !

Mieux vaut ne pas s’attarder trop longtemps sur ces élucubrations.

Le ministre de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara, lui a d’ailleurs répondu indirectement jeudi en critiquant ceux qui tentent de décrédibiliser l’élection avec l’annonce de chiffres qui ne reposent sur aucune réalité. M. Bawara a rappelé qu’à la demande du gouvernement, deux experts mandatés par l’OIF étaient à pied d’œuvre à la Céni pour nettoyer le fichier de toute erreur.

Un comité de suivi du processus électoral, regroupant des membres du gouvernement, la Céni, les représentants des partis politiques et les diplomates accrédités se tiendra en début de semaine prochaine.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.