Les enquêtes sont bouclées

25/10/2012
Les enquêtes sont bouclées

Les enquêtes sur les incidents du 15 septembre à Adéwui et du 5 octobre à Bé lors des manifestations organisées par le FRAC et par le collectif «Sauvons le Togo» sont bouclées. C’est ce qu’a indiqué mercredi le ministre de la Sécurité, Yark Damehame (photo).

«Deux procédures distinctes seront envoyées au parquet ; il appartiendra à la justice de décider des suites à donner concernant les auteurs présumés », a précisé le ministre. 

M. Damehame a saisi l’occasion pour rappeler que la liberté de manifester était garantie à condition que les organisateurs respectent certaines règles pour éviter les troubles à l’ordre public. 

«Nous le disons une fois encore, nous ne sommes contre personne. Lorsque les conditions sont acceptables, nous accompagnons et protégeons les cortèges. C’est exactement ce que nous avons fait lors de la dernière marche de l’ANC », a-t-il indiqué.

Le ministre de la Sécurité a jugé « regrettables » les évènements survenus le 15 septembre à Adéwui, un quartier de Lomé. Il a assuré que « les forces de l’ordre et de sécurité recevront à l’avenir des instructions de sorte à prévenir ce genre de situation ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.