Les enquêteurs sur le terrain

18/02/2012
Les enquêteurs sur le terrain

Le Premier ministre Gilbert Houngbo a lancé vendredi le 4e recensement général de l'agriculture. Les données collectées permettront au gouvernement d’avoir une cartographie très précise de ce secteur vital à l’économie : nombre d’agriculteurs, superficies exploitées, équipements utilisés, rendements, etc…

Des éléments d’information essentiels alors que le Togo vient de lancer le Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA).

« Les objectifs assignés au secteur rural, à savoir assurer la sécurité alimentaire et contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations togolaises sont nobles », a rappelé le ministre de l’Agriculture, Kossi Messan Ewovor (photo), lors de son intervention.

Voici le disours du ministre de l’Agriculture

Nous voici réunis cet après-midi pour assister au lancement officiel d’un important évènement par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Gilbert Fosoun HOUNGBO.

Il s'agit dans l'histoire de notre pays de réaliser pour la 4ème  fois le Recensement Nationale de l’Agriculture. 

Avant tout autre propos, permettez-moi, au nom des paysans et paysannes, du personnel des ministères impliqués dans ce projet et de tous les utilisateurs, de  vous remercier très sincèrement Monsieur le Premier Ministre d'avoir accepter de présider les présentes cérémonies.

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais vous souhaiter la bienvenue et vous remercier pour avoir accepter de répondre à l’invitation qui vous a été adressée.

Les trois premiers recensements réalisée au Togo remontent aux années 1972, 1982 et à 1996. 

La réalisation du 4ème Recensement National de l’Agriculture (4ème RNA) était  devenue une nécessité quand on sait que la norme admise et recommandée, est un recensement agricole tous les 10 ans. 

Notre pays a alors pris un retard de 6 ans; mais les raisons sont là pour expliquer cet état de chose, notamment la longue crise sociopolitique que notre pays à connu.

Cette situation qui risquait de porter préjudice à la fiabilité même des données sur le secteur primaire devrait être corrigée

Mesdames et Messieurs,

Aujourd’hui à la faveur de la politique d’apaisement du Chef de l’Etat et les importants efforts déployés par le Gouvernement pour la reconstruction et le développement, notre pays enregistre d’importantes actions pour supporter sa stratégie de croissance et de création de richesse.

Au titre de ces actions s’inscrit ce 4ème recensement.

Mes remerciements vont au Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé pour avoir instruit l’inscription d’un financement conséquent  au budget 2012 pour permettre le démarrage du projet et prouver aux PTF la volonté du Gouvernement de prendre en charge le traitement des questions essentielles de son développement, quand il s’agit du secteur agricole.

Excellence Monsieur le Premier Ministre;

Honorables Invités ;

Les objectifs assignés au secteur rural, à savoir assurer la sécurité alimentaire et contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations togolaises sont nobles.

Leur réalisation ne peut cependant se faire sans une bonne programmation d'activités appropriées, sur la base de données statistiques fiables et crédibles et des repères sûrs pour les estimations futures. 

C'est pour disposer d'une base de telles données que le Ministère de l'Agriculture a fait inscrire dans le programme gouvernemental la réalisation du Recensement National de l'Agriculture.

C’est aussi pour permettre de réaliser cette importante opération que le décret N° 2011-023/PR du 9 février 2011 a été pris pour organiser ce recensement.

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Le Projet initié, en rapport avec le Programme FAO-Banque Mondiale de Développement des Statistiques de l'Alimentation et de l'Agriculture, vise les principaux objectifs suivants :

  • - Obtenir pour les données fondamentales du secteur rural, des agrégats qui serviront de repères aux estimations futures ;
  • - Fournir des données détaillées sur les caractéristiques structurelles des exploitations agricoles ;
  • - Obtenir des renseignements détaillés sur les caractéristiques des producteurs et les facteurs de production ;
  • - Fournir les informations désagrégées selon le genre ;
  • - Réaliser des enquêtes spécifiques sur les filières agricoles de productions animales et de productions forestières ;
  • - Mettre en place une banque de données sur le secteur rural qui intègre la dimension du changement climatique et ses conséquences fâcheuses qui affectent de plus en plus la production des denrées alimentaires de base.

En définitif, il s’agit à l'issue de ce projet : 

  1. (i) d’obtenir un dispositif bien rodé pour la collecte, l'évaluation, et la diffusion des sous-produits statistiques et des statistiques courantes fiables. 
  2. (ii) d’assurer le suivi de la campagne agricole, de mettre à jour de façon régulière des données du recensement et d’établir la situation agricole, alimentaire et nutritionnelle dans notre pays.
  3. (iii) Excellence Monsieur le Premier Ministre ;

Le Recensement couvrira tout le territoire national et touchera les exploitations agricoles aussi bien de type traditionnel que moderne.

Le coût du Projet est évalué à 3.045.000.000 FCFA financé essentiellement par l'Etat togolais à hauteur de 1.200.000.000 FCFA programmé sur le budget 2012 soit 39,5% du total. L'apport de la FAO est de 245.000.000 FCFA soit 8 %

Vous me permettrez de remercier la FAO qui a mis en place ce financement initial pour aider le Togo à démarrer les travaux préparatoires du recensement qui ont duré 11 mois sur les 44 mois que compte le projet.

C'est également l'occasion de remercier très sincèrement toutes celles et tous ceux qui de près ou de loin sont engagés dans la préparation, l'exécution, le suivi et l'accompagnement de ce projet.

Nous saisissons l’opportunité pour lancer un appel aux PTF d’accompagner le Gouvernement dans le bouclage du reste du financement qui est estimé à 1.600.000.000 FCFA soit 52,5 % du total.

Mesdames et Messieurs,

La réalisation de cette opération est une véritable opportunité puisqu’elle intervient dans le sillage du 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat, ce qui permet de réaliser d’importantes économies, en mettant à profit les acquis capitalisés dans le cadre de ce grand recensement.

En outre ce 4ème RNA se réalise dans un environnement particulier, les résultats devant permettre de consolider le processus de gestion axée sur les résultats dans lequel le Togo s’est engagé pour plus d’efficience mais surtout pour la mise en œuvre. Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA). En outre il est important pour le suivi des OMD et des actions prévues dans le DSRP.

Je puis vous affirmer au nom de la coordination technique qui est et sera assurée par le ministère de l’agriculture, en étroite collaboration avec le ministère chargé de la planification et bien d’autres ministères, et je le souhaite avec une forte implication des populations rurales, que ce 4ème recensement fera l'objet d'une attention particulière.

Aussi voudrais-je lancer un appel particulier à tous les acteurs impliqués dans l’exécution de cette importante opération afin que celle-ci soit un exemple de réussite et que les données statistiques qui seront produites, soient empreintes de rigueur, d’honnêteté, de professionnalisme et accessibles à tous les utilisateurs.

Mon attention se tourne particulièrement vers les membres du Comité technique, du Bureau central de la  Direction des statistiques agricoles du ministère et les Comités régionaux.

Je sollicite des  populations rurales concernées par cette opération qu’elles réservent un accueil chaleureux aux agents recenseurs qui passeront dans leurs localités. 

Pour terminer, Excellence Monsieur le Premier Ministre, permettez-moi, de vous inviter respectueusement à procéder à l’installation du Comité national du recensement puis à bien vouloir donner les premiers kits d'enquête préparés pour le 4ème Recensement National de l’Agriculture au Togo. 

Je vous remercie de votre aimable attention.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.