Les extrémistes recrutent partout en Afrique

04/02/2016
Les extrémistes recrutent partout en Afrique

Joseph Kokou Koffigoh

La lutte anti-terroriste présente de nombreuses failles et les Etats victimes ou menacés par la terreur doivent renforcer leur coopération. C’est ce qu’explique à l’agence chinoise Chine Nouvelle Joseph Kokou Koffigoh, ancien Premier ministre togolais de la transition.

‘Ils veulent affaiblir le plus possible les Etats qu'ils prennent pour cibles, tout en envoyant un signal aux grandes puissances impliquées dans la lutte antiterroriste, à savoir que leurs ressortissants ne sont à l'abri nulle part’, déclare-t-il.

La menace se rapproche, souligne M. Koffigoh avec les attaques récentes au Mali, au Burkina Faso, au Tchad, au Cameroun et au Nigeria.

Il préconise que les forces de sécurité et les services de renseignement soient dotés de suffisamment de moyens pour mener la lutte contre le terrorisme.

Enfin, l’ancien chef du gouvernement met en garde contre le recrutement de combattants islamistes en Afrique. Une région vulnérable où les jeunes sont confrontés à la misère et au chômage.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.